L’impact des activités spatiales sur l’environnement

Par Sonia 199 views0

Quel sera l’impact de la conquête de l’espace sur l’écologie ? C’est une question à laquelle, les scientifiques essaient de répondre, car le monde réalisent d’importantes conquêtes spatiales, sans penser aux conséquences de cette conquête.

Ce siècle est celui du développement du tourisme spatial, de la conception de nouveaux taxis dans l’espace, la mise en place de base de recherches sur la lune et la colonisation de Mars. Cette tendance est ponctuée par des entreprises comme SpaceX, Blue Origin ou encore Boeing, mais également par la CNSA l’ESA ou encore la NASA.

D’autre part, ce siècle est celui où l’opinion prend conscience du problème de l’environnement. A travers la COP21 et les accords de Paris il a été démontré en 2016, que les pays industriellement avancés se rendent compte de l’impact de leurs activités sur le climat. L’espace a d’ailleurs participé à cette prise de conscience mondiale.

Grâce à des images de satellites, on a pu voir de près les problèmes écologiques qui touchent la planète comme les nuages de pollutions, la fonte des glaces, l’assèchement de la Mer d’Aral. On pourrait donc se dire qu’il que l’espace qui n’a pas encore été touché par l’impact de l’activité humaine.

Pourtant, c’est une aberration, de penser cela, car plusieurs restes de fusées, de satellites inutilisables et plusieurs objets laissés à l’abandon par les astronautes restent en suspens autour de la terre.

Des débris dans l’espace

On évalue à 5000 le nombre de missions effectuées depuis 1957 dans l’espace. Des missions favorisées par des lancements qui provoquent une pollution de restes. Ces débris qui se produisent au fur et à mesure que les satellites approchent la fin de leur cycle d’existence. Ils peuvent aussi apparaître lorsqu’un choc se produit entre deux objets spatiaux. Le plus grave c’est qu’en 2007, la Chine avait essayé ses armes antisatellites qui avaient détruit l’un de ses satellites avec un missile. On apprend que 3000 déchets se sont rajoutés à ce constat. Globalement, on note qu’il existe 23 000 débris équivalent à la taille d’une balle de base-ball, 500 000 éléments mesurant un centimètre et un milliard d’objets d’une dimension inférieure. Ces restes spatiaux représentent la plus grande taille des objets qu’on peut trouver dans l’espace car il n’y a que 1300 satellites qui tournent actuellement en orbite.