L’Afrique du Sud démarre son projet d’extension du parc nucléaire

Par Sonia 1 155 views0

SONY DSC

Les autorités sud-africaines ont lancé un projet qui pourrait permettre au pour la production d’électricité d’origine nucléaire, d’après une annonce faite par le ministère de l’Énergie.

Celui-ci a déclaré que la première phase de ce processus, servira à un appel à propositions ouvert au secteur nucléaire, les propositions incertaines qui doivent être examinée de façon détaillé par le gouvernement avant qu’un appel d’offre officiel soit lancé.

Le ministère n’a pas fourni le calendrier d’ l’évolution mais le projet consistant à augmenter la capacité du parc nucléaire sud-africain repose sur les 15 années à venir.

L’Afrique du Sud dispose déjà d’une centrale nucléaire, à savoir celle de Koeberg, près du Cap, mais elle dépendant fortement du charbon pour solutionner ses besoins d’électricité.

Il n’en reste que les coupures de courant se multiplient et coûtent cher pour la croissance économique et le Trésor a indiqué en octobre avoir préparé une première provision de 200 millions de rands (12 millions d’euros) pour soutenir les coûts prochains liés à la construction de nouvelles centrales nucléaires.

Le coût global de l’option nucléaire fait cependant l’objet d’une discussion. Plusieurs analystes jugent que le projet réclamera jusqu’à 1.000 milliards de rands d’investissements, un montant discuté par l’opposition, qui critique aussi le manque de clarté des procédures d’allocation des contrats publics.

L’ex ministre des Finances Nhlanhla Nene a déclaré que le programme nucléaire serait clair et son remplaçant, Pravin Gordhan, a indiqué que ses services allaient s’assurer du maintien d’une politique budgétaire circonspecte, et en matière de dépenses relatives à la construction certaine de nouveaux réacteurs.